Vous êtes ici

NEWSLETTER PRO #14 - octobre 2020

Campagne de relance : soutenir l’arrière saison dans le Massif des Vosges

Campagne de relance : soutenir l’arrière saison dans le Massif des Vosges

 

 

Dans le cadre de la campagne de communication de relance menée par le Massif des Vosges en partenariat avec de nombreux acteurs du territoire, deux campagnes ont été lancées cet automne sur les marchés français et allemand. Visant à promouvoir les courts-séjours d’arrière saison, ces campagnes 100% digitales se sont appuyés sur différentes actions.

 

 

 

 

 

 

 

En détail :

En Allemagne, géolocalisée sur les Länder proches, une stratégie de content marketing basée sur :

  • des articles éditoriaux en allemand sur des sites de presse quotidiennes régionales : der Spiegel, Augsburger Allgemeine, etc.
  • des publicités de type bannières placées sur différentes pages de ces sites.

En raison du classement par l’Allemagne de la région Grand Est en zone rouge mi-octobre, la campagne a été mise en pause. Elle sera réactivée pour les 2 semaines restantes dès que les conditions le permettront. 


En France, une stratégie d’image autour :

  • d’une page de publicité dans le numéro anniversaire du magazine GEO, qui compte plus de 148 000 exemplaires pour 3,5 millions de lecteurs
  • du sponsoring d’un épisode de la websérie « Les Aventures de Thomas » (à visionner sur YouTube)  sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram et YouTube; les sites web des chaînes TV M6, TF1 et France TV; les sites web de presse quotidienne régionale.

Cette campagne France a permis d’atteindre une visibilité importante, avec plus de 3 millions d’impressions.

Consultez le bilan 

Le prochain volet de la campagne de relance, sur les marchés français et belges, pour communiquer sur la saison d’hiver, est en cours d'étude en étroit lien avec l'actualité et la crise sanitaire actuelle.

Contact - Carine DELANNE - Commission Communication

Filière nordique : vers de nouveaux modèles économiques

Filière nordique : vers de nouveaux modèles économiques

NORDIC FRANCE a lancé à l’automne 2019 une étude stratégique sur les nouveaux modèles socio-économiques du nordique. Ce travail vise à définir les orientations pour les sites nordiques français sur les 10 prochaines années.

L’activité nordique se situe au cœur des tendances actuelles, en intégrant notamment bien-être, sport-santé, accessibilité et faible impact environnemental. La filière nordique est souvent considérée comme une simple offre de diversification hivernale, qui participe activement à une dynamique économique, mais dont un nouveau  positionnement contribuerait davantage au développement de son territoire. 11 millions d’Euros de chiffre d’affaires sont générés annuellement par la filière, ce qui n’est pas négligeable, mais loin du potentiel d’attractivité de l’activité.

Le modèle économique du nordique se doit d’évoluer pour répondre aux nouveaux standards de consommation et de parcours client, aux fonctionnements peu rentables et aux changements climatiques.

La première phase de l’étude s’est attachée à :

  • apprécier de manière très approfondie le poids économique de la filière nordique sur les territoires support ;
  • esquisser une vision du futur par l’intermédiaire d’experts aux profils variés ;
  • s’inspirer d’autres modèles à l’international (benchmark), en analysant notamment le positionnement des offres et la corrélation entre performance et modèle économique ;
  • nourrir une réflexion stratégique ;
  • aborder pleinement le modèle économique.

Une réunion de restitution et d’échanges sur les enseignements apportés par cette première phase de l’étude a été organisée en septembre dernier avec les gestionnaires de sites nordiques et acteurs de la filière.

Contact - Nadine DELFORGE

Retour sur la Campagne en ligne « Randonner dans le Massif des Vosges »

Retour sur la Campagne en ligne « Randonner dans le Massif des Vosges »

Proposée en juin dernier dans un contexte de fort regain d’intérêt pour les activités de plein air, la campagne a offert une importante visibilité pour la destination Massif des Vosges sur les plateformes numériques spécialisées Outdooractive et MountNpass notamment en France et en Allemagne.

Dans l’ensemble le bilan et le retour sur investissement sont positifs, cette action ayant eu l’effet de mettre en avant la destination auprès de nombreux visiteurs, avec une sélection de randonnées essentiellement pédestres. Retrouvez les résultats complets de la campagne de webmarketing.

« En savoir plus » sur le guide de destination Massif des Vosges sur www.outdooractive.fr  

 

Contact - Frédéric BIEBER - Filière Itinérance

Première version de la cartographie 3D du Massif des Vosges développée pour tables tactiles

Première version de la cartographie 3D du Massif des Vosges développée pour tables tactiles

Ce projet a été lancé dans le cadre de la filière itinérance pour valoriser les activités de pleine nature de façon innovante et intuitive. Une des finalités est également d’apporter une plus-value pour les offices de tourisme, sites de visite et hébergements en matière de qualité de service.

Cette cartographie interactive, installée sur tables ou écrans tactiles, permet au visiteur de voir les activités que l’on peut pratiquer autour du lieu d’implantation de l’outil : par exemple randonnées, circuits cyclotouristiques, sites de visites, produits de terroir, etc..) et de récupérer ensuite l’information sur son smartphone.

Le développement de la solution Massif des Vosges se termine et sera bientôt visible sur le terrain auprès de certains partenaires du collectif. Il est toujours temps de rejoindre le projet !

« En savoir plus » sur Kalkin Tourisme

Contact - Frederic BIEBER - Filière Itinérance

Massif des Vosges, Montagne buissonnière !

Massif des Vosges, Montagne buissonnière !

Massif des Vosges, Montagne buissonnière !
Une nouvelle ligne éditoriale pour la destination Massif des Vosges.

 

Le collectif de la destination Massif des Vosges a mis à profit la période de confinement due à la crise sanitaire pour s’interroger sur son positionnement à la faveur d’une courte mission d’analyse et d’expertise.

Deux éléments clés sont à retenir :

 

  • Le Massif des Vosges, malgré son nom, semble encore dans la retenue quant à l’affirmation de ce qu’il est et de ses très nombreux atouts: une destination de montagne qui possède une multitude et une diversité de richesses que d’autres massifs n’ont pas (activité de plein air, culture, gastronomie, architecture, faune et flore).
  • Un positionnement « tourisme durable » trop générique et pas différenciant (aujourd’hui quasiment toutes les destinations touristiques se revendique destinations de tourisme durable)
  • Sans être directement lié à la période actuelle, le développement de l’offre est à la fois un enjeu stratégique et un levier de croissance en particulier dans le domaine du tourisme durable. Les tendances actuelles encouragent fortement le marketing de la demande et dans ce cadre, la connaissance précise des attentes, comportements, profils des clientèles est nécessaire. Le travail autour du design de l’offre constitue la pierre angulaire à tout projet.

Face à ce triple constat, sur proposition du groupement de bureau d’étude qui a conduit la mission, le collectif Massif des Vosges a fait le choix de se singulariser et de se différencier pour exister, à travers une nouvelle ligne éditoriale : Montagne buissonnière.
D’autre part le soutien aux investissements favorables à un  tourisme valorisant au mieux les potentialités et  atouts patrimoniaux du massif devra être renforcé dans le cadre de la future convention de massif . Le plan de relance offre aussi des opportunités dont il faut se saisir dès aujourd’hui.

Massif des Vosges, montagne buissonnière évoque une destination authentique, sans chichi, où l’on profite de tous les plaisirs simples. Loin du faste, loin des offres formatées, le Massif des Vosges invite à un tourisme familial, de proximité, pour tous et pour tous les budgets. Les visiteurs prennent le temps de s’y émerveiller des choses simples, si simples que plus personne ne penserait s’y adonner. Ces expériences en deviennent exceptionnelles.
Buissonnière évoque les chemins de traverses, c’est à dire les « itinéraires » hors des sentiers battus et rebattus, à l’opposé de toute transgression.
 

Plus d'infos dans le document Montagne buissonnière

Contact : Christophe LEROUGE - Chef de projet 

Chiffres clés sites web et réseaux sociaux

Chiffres clés sites web et réseaux sociaux

Retrouvez en un coup d’œil les chiffres clés de fréquentation des sites web et des réseaux sociaux du Massif des Vosges.

Depuis le déconfinement de ce printemps, la fréquentation du site massif des Vosges est en hausse par rapport à 2019 sur la même période.

Nous notons néanmoins une legère baisse sur le site explore sur l'été qui peut être liée aux campagnes de communication qui ont été menées plus tôt et plus massivement en 2019.

Découvrez l'infographie

Contact - Hakima RACHID - Webmaster

Carton plein pour la destination Massif des Vosges

Carton plein pour la destination Massif des Vosges

La destination Massif des Vosges a été l’une des grandes gagnantes de cet été 2020, confirmant la tendance nationale. La montagne est la seconde destination préférée des Français, devant la campagne et la ville, mais encore loin derrière le littoral. Les chiffres de la saison touristique ne sont pas encore définitifs mais des tendances fortes se dégagent. Globalement les touristes sont venus chercher tranquillité, ressourcement et fraicheur dans la nature, quand la hausse des températures a accru l’intérêt des touristes pour les lacs et les cours d’eau, dont certains ont été pris d’assaut.

La fréquentation observée est globalement très bonne même s’il peut évidemment y avoir quelques différences selon les territoires, avec des taux d’occupation pour certain plus élevés à période équivalente,  voire des pics de fréquentation inédits. A souligner parmi les 10 destinations les plus demandées cet été sur la plateforme Airbnb, la destination Massif des Vosges arrive en tête avec + 110 % de réservations en hausse par rapport à l’été 2019.


ORIGINE DES CLIENTELES : majoritairement de proximité, avec des primo visiteurs.
Sans surprise cette saison 2020 est caractérisée par une forte fréquentation d’une clientèle française de proximité. La clientèle internationale a été, sans surprise, en repli avec un faible niveau de fréquentation des allemands En revanche, les clientèles belges et néerlandaises sont venues en nombre. Enfin cet été le Massif des Vosges a accueilli une nouvelle clientèle qui découvre la montagne pour la première fois, et un environnement dont elle ignore encore la fragilité, les règles et particularités Il s’agit d’une clientèle plutôt urbaine, venue des métropoles en proximité immédiate du massif, plutôt familiale, avec des enfants en bas âge.

HEBERGEMENTS : CARTON PLEIN POUR LES GITES ET MEUBLES
Côtés hébergements, le taux d’occupation moyen au mois d’août est relativement bon et atteint 64%. Ce sont les résidences secondaires, les hébergements locatifs gîtes, chambres d’hôtes, meublés et les campings qui ont été le plus demandés. La fréquentation hôtelière bien que différente selon les territoires, s’en sort mieux que prévu.


ACTIVITES :
Les activités de plein-air  , à commencer par la randonnée sont les grandes gagnantes de ces vacances estivales. ; c’est notamment le cas des randonnées pédestres et vélo , VTT, VTT à assistance électrique ou des activités liées à l’eau… Dans le même temps, la fréquentation des haut-lieux touristiques a été plus difficile avec l’instauration des jauges liées aux protocoles sanitaires.


CONSOMMATION ET COMPORTEMENTS : l’ultra dernière minute

Les comportements des clientèles touristiques en cette période particulière se sont traduits par la hausse des courts séjours, des réservations en ultra dernière minute (réservations à moins d’une semaine du début du séjour), la recherche des grands espaces naturels.

Les sentiers et lac du massif ont connu une fréquentation exceptionnelle , les clients ayant chois de « faire » les sites les plus prestigieux ce qui démontre leur attrait et leur valeur.

Mais cette fréquentation parfois excessive et mal encadrée et organisée a également des désagréments, soulignés dans plusieurs médias , dont il faut se préoccuper maintenant avant qu’il ne soient préjudiciables à la destination
Des montagnes de déchets et des sommets d’incivilités ont parfois accompagnés le sillage de ces nouveaux touristes pourtant avides de nature préservée et de grands espaces. Nombreux ont été les poubelles, masques usagés et déchets en tout genre qui se sont amoncelés sur les crêtes ou aux abords des sites reconnus mai parfois aussi dans des territoires, d’habitude moins fréquentés mais qui cette année ont connu un afflux de visiteurs attestant de nouvelles formes de transhumances touristiques.

Il n’y a pas que les déchets qui encombrent la montagne, à cela s’ajoutent des stationnements anarchiques de voitures dans certains secteurs (près de fauche) et des comportements inappropriés de piétons et cyclistes dégradants des clôtures ou des visiteurs courant après les animaux dans les près.
Evidemment et heureusement la majorité des visiteurs est respectueuse de la montagne et de ceux qui y habite, y travaillent ou la fréquentent.  Les  dégradation ne sont le fait que d’une minorité .Pour autant elle doivent nous interroger collectivement  sur le modèle touristique souhaité et sur notre capacité à accueillir e, à encadrer , à éduquer ces nouveau visiteurs qui manifestent tous leur envie de montagne  ou tout simplement à équiper correctement les sites  ou les lieux qui vont attirer le plus de visiteurs ( parking , poubelles , fléchage , circuits  , accès  sans voiture ).

Beaucoup d’autres destinations françaises  ont  mené cette réflexion et trouvé des solutions . Le collectif du Massif des Vosges a tous les atouts pour réussir!


Contact - Christophe LEROUGE - Chef de projet